CHEO Logo
Decrease Text SizeIncrease Text SizeFacebookTwitterYoutubeInstagramLinkedIn

Banner
image decoratif
 
retour az

Articles sur la santé

Les antibiotiques ne sont pas un remède miracle

La plupart des parents sont contents de voir leurs enfants retourner à l’école, mais ils doivent s’attendre à ce qu’ils en reviennent avec plus que des devoirs. Ils risquent en effet d’attraper plus souvent le rhume, la grippe et d’autres maladies qui « circulent » à l’école.

Lorsque notre enfant est malade, nous avons tendance à vouloir tout faire pour qu’il se sente mieux. Nous voulons qu’il puisse reprendre ses activités quotidiennes le plus rapidement possible. Il nous arrive souvent de nous rendre à la clinique sans rendez-vous ou au bureau du médecin dans l’espoir qu’une ordonnance pour des antibiotiques sera le moyen le plus efficace et rapide de guérir la maladie.

Toutefois, les antibiotiques ne constituent pas toujours le meilleur traitement. D’abord, un médecin doit déterminer si la maladie est causée par un virus ou une bactérie. Le rhume, la grippe et le mal de gorge sont quelques exemples de maladies virales. En fait, 9 maux de gorge sur 10 sont causés par un virus, alors que l’infection à streptocoques de la gorge est causée par une bactérie. Afin de déterminer si l’infection est bactérienne ou virale, le médecin tiendra compte des antécédents médicaux de l’enfant et de ses symptômes. Des bactéries qui, auparavant, réagissaient bien aux antibiotiques deviennent de plus en plus résistantes. Certaines maladies causées par des bactéries, comme les infections urinaires, la pneumonie, les infections de la peau, certaines infections de l’oreille moyenne et la méningite sont de plus en plus difficiles à traiter.

Les antibiotiques ont également des effets secondaires comme la diarrhée et les dérangements d’estomac. Ils peuvent également détruire accidentellement les « bonnes » bactéries présentes dans l’intestin et risquent ensuite d’être moins efficaces à l’avenir.

Selon le Dre Nicole Le Saux, du Service des maladies infectieuses du CHEO, « nous devrions tous prendre les mesures nécessaires pour prévenir la résistance bactérienne. La responsabilité ne revient pas seulement aux médecins, mais aussi aux parents et aux soignants. Si nous pouvons arrêter de croire qu’un antibiotique est le remède miracle contre tous les maux de l’enfant et accepter qu’ils n’ont aucun effet contre les virus, nous aurons fait un pas important dans la prévention de la résistance bactérienne. »

Comment prévenir la résistance bactérienne :

  1. Consultez votre médecin et posez-lui des questions. Il est le mieux placé pour vous indiquer si la maladie est virale ou bactérienne et si des antibiotiques sont nécessaires. Toutefois, il est souvent difficile de faire la différence entre les deux. Il est donc important de consulter de nouveau le médecin si les symptômes persistent, l’état de l’enfant semble s’aggraver ou la fièvre ne tombe pas. Établissez de bons rapports avec le médecin de votre enfant, discutez des symptômes de votre enfant et soyez prêt à laisser les maladies moins graves guérir d’elles-mêmes sans avoir recours à un antibiotique. Discutez de la façon de gérer la maladie et les symptômes sans antibiotiques. Il a été démontré que, dans bien des cas, l’enfant souffrant d’une otite se remet aussi vite qu’il prenne des antibiotiques ou non. Parfois, il vaut mieux attendre quelques jours et faire réévaluer l’enfant par le médecin.
  2. Lorsqu’un médicament est prescrit, suivez le mode d’emploi à la lettre. Les antibiotiques ne sont pas efficaces s’ils ne sont pas pris selon les indications du médecin. Donnez la bonne dose, pour toute la durée du traitement et ne gardez pas les portions non utilisées du médicament en vue de les utiliser la prochaine fois que votre enfant tombera malade. Il faut souvent attendre quelques jours pour que le médicament agisse. Ne vous attendez donc pas à ce que l’enfant se sente mieux après quelques doses. Lorsque l’enfant commence à se rétablir, assurez-vous qu’il continue de prendre le médicament pendant toute la période prescrite.
  3. La portion non utilisée du médicament doit être détruite de façon appropriée. La portion non utilisée du médicament ne doit pas servir à traiter une autre maladie ni être donnée à un autre membre de la famille. Chaque maladie doit être évaluée par le médecin. Les antibiotiques doivent être prescrits seulement lorsque cela est nécessaire. Les antibiotiques, comme tout autre médicament, ont une date d’expiration et doivent être retournés à la pharmacie afin que les mesures appropriées soient prises pour leur destruction.

Le Service des maladies infectieuses du CHEO recommande les sources d’information suivantes :

Les parents et les soignants sont fortement encouragés à consulter le médecin de famille ou le pédiatre au sujet de la santé de leur enfant.
Impliquez-vous
image decoratif

Promotion des intérêts

Vous aussi pouvez aider!

image decoratif

Je contribue

Les façons de contribuer 

image decoratif

Je partage

Partagez votre histoire!

Liens rapides

Programmes et info santé
magnifying glass

Letter aLetter bLetter cLetter eLetter fLetter g Letter hLetter iLetter jLetter kLetter lLetter mLetter nLetter oLetter pLetter qLetter rLetter sLetter t Letter uLetter vLetter wLetter xLetter yLetter z