CHEO Logo
Decrease Text SizeIncrease Text SizeFacebookTwitterYoutubeInstagramLinkedIn

Banner
image decoratif
 
retour az

Articles sur la santé

Ce que vous devez savoir au sujet de l’asthme de votre enfant

Par le Dr Tom Kovesi, Pneumologue-Pédiatre du CHEO

Ce n'est pas par coïncidence que les taux d’asthme semblent culminer à la rentrée scolaire. L’asthme est la maladie chronique la plus commune chez les enfants. Les crises sont les plus nombreuses en septembre, lorsque les enfants retournent à l’école où ils échangent les virus du rhume puis les rapportent chez eux pour les donner à leurs jeunes frères et sœurs. Les crises reprennent encore au printemps quand il y a une importante quantité de pollen des arbres et des plantes.

Voici ce que vous devriez savoir au sujet de l’asthme chez les enfants.

Quels sont les symptômes et les causes de l’asthme ?

L’asthme se manifeste par de la toux, une respiration sifflante, de la difficulté à respirer ou une gêne respiratoire après l’exposition à un ou plusieurs éléments déclencheurs. Pendant les crises, les voies aériennes (ou bronches) rétrécissent parce que leurs parois sont enflammées et enflent, les muscles entourant les voies aériennes se contractent et les voies aériennes produisent trop de mucus. Chez les enfants asthmatiques, la gravité des symptômes varie au fil du temps. Chez les très jeunes enfants (d’âge préscolaire ou plus jeune), ce sont habituellement des infections virales du système respiratoire supérieur, comme des rhumes ou la grippe, qui déclenchent les épisodes d’asthme. Chez les enfants d’âge scolaire et les adolescents, les crises sont encore dues aux rhumes, mais souvent aussi à l’exposition à des éléments auxquels ils sont allergiques ou à l’exercice. La production accrue de mucus peut souvent faire penser à une pneumonie. Les allergies communes qui peuvent provoquer des crises ou faire empirer l’asthme sont les allergies aux animaux, comme les chiens, les chats, les chevaux et les acariens, au pollen des arbres ou des plantes ou aux moisissures. L’asthme est rarement dû à une allergie alimentaire. L’exposition à la fumée de cigarette et à la pollution atmosphérique fait empirer l’asthme chez les enfants. Chez beaucoup d’enfants asthmatiques, des symptômes apparaissent quand ils font de l'exercice.

Comment traiter l’asthme ?

Le meilleur traitement est la prévention. Les enfants asthmatiques ne devraient pas être exposés à la fumée de cigarette et il est préférable de les garder à l’intérieur pendant les alertes à la pollution atmosphérique. Si votre enfant a des allergies qui causent des crises d’asthme, il devrait éviter les éléments auxquels il est allergique. Le degré suivant de traitement consiste à administrer des médicaments appelés « bronchodilatateurs ». Ces médicaments détendent temporairement les muscles contractés entourant les voies aériennes; le Ventolin®, la fameuse « pompe bleue », en est un. Il faudrait utiliser les bronchodilatateurs toutes les 4 heures pour réduire les symptômes de l’asthme. Si votre enfant a besoin de son bronchodilatateur plus souvent, il faudrait le faire évaluer par un professionnel de la santé. Il est aussi possible d’inhaler un bronchodilatateur avant de faire de l’exercice afin de prévenir l’asthme induit par l'effort. Si votre enfant a besoin de son bronchodilatateur régulièrement plus de trois fois par semaine, cela signifie que son asthme n’est pas bien maîtrisé et il faudrait alors consulter le médecin. Un bronchodilatateur à action brève utilisé régulièrement finit par perdre de son efficacité.

Les enfants dont les symptômes sont graves ou fréquents (comme ceux qui doivent aller à l’urgence ou ont besoin de leur bronchodilatateur plus de trois fois par semaine) ont avantage à prendre un médicament préventif ou anti-inflammatoire. Ces médicaments réduisent l’inflammation dans les poumons et rendent ainsi les voies aériennes moins sensibles aux déclencheurs de l’asthme. Les stéroïdes en aérosol sont les médicaments préventifs les plus efficaces; le FloVent®, la pompe orange bien connue, en est un. Étant donné que les stéroïdes en aérosol commencent à faire effet au bout d’une à six semaines, même si l’enfant se sent bien, il est important qu’il les prenne régulièrement chaque jour pendant la ou les saisons où il a tendance à faire des crises d’asthme ou à en ressentir les symptômes. Les stéroïdes en aérosol sont inefficaces ou presque lorsqu’on les prend pendant les crises. Le Singulair® est un autre anti-inflammatoire qui se prend sous forme de comprimés. Il est très important de savoir comment administrer les médicaments en aérosol (ou pompe). Un professionnel de la santé peut vous le montrer.

Quels sont les signes d’une crise d’asthme grave ?

Les signes d’une crise d’asthme grave comprennent une respiration sifflante prononcée ou de la difficulté à respirer, une respiration très rapide, la peau qui tire entre les côtes pendant la respiration, le teint qui devient bleu, la nécessité d’un bronchodilatateur plus souvent que toutes les 4 heures, ou l’enfant doit faire tellement d’effort pour respirer qu’il finit par être fatigué. Les enfants qui ont des crises d’asthme graves ne devraient pas utiliser leur bronchodilatateur (comme le Ventolin®) plus souvent que toutes les 4 heures; il faudrait les amener le plus tôt possible à l’urgence. Si votre enfant fait une crise d’asthme très grave, vous devriez appeler 911.

Est-ce que l’asthme disparaît quand les enfants grandissent ?

Chez les enfants qui font des crises uniquement lorsqu’ils sont enrhumés, l’asthme disparaît fréquemment quand ils grandissent, parfois entre l’âge scolaire et l’adolescence. Il est moins probable que l’asthme disparaîtra chez ceux qui sont vraiment asthmatiques et ont des allergies, mais il peut parfois s’améliorer au fil du temps.

Où puis-je obtenir d’autres renseignements ?

Pour plus amples renseignements, vous pouvez consulter la section sur l'asthme du site Web du CHEOL’asthme chez les enfants 

Appelez la ligne d’aide d’Action Asthma de la Lung Association de l’Ontario au 1 800 668-7682 ou consultez le site http://www.on.lung.ca/Our-Programs/Asthma-Action/index.php (en anglais seulement).

Demandez la brochure gratuite de l’association intitulée « L’asthme chez les enfants » rédigée par le Dr Tom Kovesi du CHEO (vous pouvez aussi la télécharger à https://lung.healthdiary.ca/Guest/SearchResults.aspx?C=31&M=0&K=&N=&S=1&P=).

Communiquez avec le bureau régional de l’Association pulmonaire de l’Ontario, 2319, boulevard Saint-Laurent, bureau 500 (à l’intersection de la promenade Thurston), téléphone : 613-230-4200. L’association offre aux enfants et à leurs familles des séances personnalisées gratuites d’éducation sur l’asthme animées par une éducatrice agréée.

Impliquez-vous
image decoratif

Promotion des intérêts

Vous aussi pouvez aider!

image decoratif

Je contribue

Les façons de contribuer 

image decoratif

Je partage

Partagez votre histoire!

Liens rapides

Programmes et info santé
magnifying glass

Letter aLetter bLetter cLetter eLetter fLetter g Letter hLetter iLetter jLetter kLetter lLetter mLetter nLetter oLetter pLetter qLetter rLetter sLetter t Letter uLetter vLetter wLetter xLetter yLetter z