CHEO Logo
Decrease Text SizeIncrease Text SizeFacebookTwitterYoutubeInstagramLinkedIn

Banner

image decoratif 

retour az

Articles sur la santé

Il n’existe aucune bonne raison de secouer un bébé

Dr James King, chef de la Section de médecine pédiatrique du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO), et d’autres collègues, viennent de publier un article concluant que le syndrome du bébé secoué (SBS) est associé à un degré extrêmement élevé de mortalité et que le soin continu de ces enfants représente un fardeau substantiel pour le système médical, les soignants et la société.

Le terme « syndrome du bébé secoué » est utilisé pour décrire une forme extrêmement grave de traumatisme crânien qu’un bébé ou jeune enfant subi lorsqu’il est secoué. Quand un bébé est secoué, sa tête bouge de l’avant à l’arrière, mouvement qui a pour effet de déchirer les nerfs et les vaisseaux sanguins dans le cerveau, causant un saignement à l’intérieur de la tête qui exerce une pression sur le cerveau. La tête et les muscles du cou du bébé ne sont pas complètement développés et le tissu formant le cerveau est très fragile. Le fait de secouer un bébé ou un enfant pendant même quelques secondes peut laisser des séquelles comme des troubles du comportement ou d’apprentissage qui dureront toute sa vie.

Le Dr King et ses collègues chercheurs ont effectué une étude de dossiers provenant de 11 hôpitaux pédiatriques au Canada. Cette étude étalée sur 10 ans, soit de 1988 à 1998, a permis d’identifier 364 enfants présentant le SBS, dont cas 28 au CHEO. Presque 20 % de ces enfants sont morts, 55 % ont présenté un problème neurologique durable et 65 % un trouble visuel. La fourchette d’âge allait de sept jours à un peu plus de quatre ans, mais la plupart étaient âgés de moins de six mois. Ces enfants ont nécessité des soins médicaux de longue durée aux mains d’une équipe multidisciplinaire, une éducation spécialisée, un logement adapté, une formation professionnelle et la participation des autorités du bien-être de l’enfant.

L’étude suggère qu’au moins 40 cas de SBS sont enregistrés annuellement au Canada, 8 enfants en mourant et 18 présentant des troubles neurologiques permanents et nécessitant une assistance tout au long de leur vie, alors que 17 seront placés en foyer nourricier. Malheureusement, l’étude reconnaît que le nombre de cas de SBS étudié ne représente que la pointe de l’iceberg, car de nombreux cas ne sont pas signalés, sont inconnus et restent enveloppés d’une atmosphère de secret.

Il n’y a pas de doute que prendre soin d’enfants peut être exigeant, voire épuisant par moment. « Lorsqu’ils se sentent dépassés par la situation, les parents, les partenaires et les gardiennes doivent demander l’aide d’un ami ou d’une amie en qui ils ont confiance, d’un partenaire, d’un membre de la famille, d’une infirmière, d’un médecin ou d’un organisme de santé communautaire, affirme le Dr King. L’élément important est de se rappeler de vérifier que les besoins fondamentaux du bébé sont satisfaits, c’est-à-dire qu’il faut vérifier qu’il n’a pas faim ou que sa couche n’a pas besoin d’être changée. Placez alors le bébé dans sa couchette ou dans son lit, fermez la porte et quittez la pièce pendant cinq minutes, puis vérifiez périodiquement. Il n’y a absolument rien de mal à agir de cette façon. L’important est que l’enfant soit dans un endroit sécuritaire. Cela vous permettra de vous calmer et de retrouver votre équilibre. »

Le Dr King et ses collègues espèrent que cette étude favorisera la discussion et l’action en vue d’élaborer une stratégie nationale pour établir l’incidence du SBS, de dépister les enfants vulnérables, de formuler des mesures de prévention, puis de les évaluer.

image decoratif
Impliquez-vous
image decoratif

Promotion des intérêts

Vous aussi pouvez aider!

image decoratif

Je contribue

Les façons de contribuer 

image decoratif

Je partage

Partagez votre histoire!

Liens rapides

Programmes et info santé
magnifying glass

Letter aLetter bLetter cLetter eLetter fLetter g Letter hLetter iLetter jLetter kLetter lLetter mLetter nLetter oLetter pLetter qLetter rLetter sLetter t Letter uLetter vLetter wLetter xLetter yLetter z