CHEO Logo
Decrease Text SizeIncrease Text SizeFacebookTwitterYoutubeInstagramLinkedIn

Banner
image decoratif
retour az

Articles sur la santé

Souffrir en silence peut leur coûter un testicule : apprendre aux garçons à parler franchement de la douleur testiculaire

Par le Dr Michael Leonard, chef de la Division d’urologie et médecin-chef, Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO)

Le terme « testicule » ne surgit pas souvent dans les conversations de tous les jours, ni dans les articles de journaux d’ailleurs. Pourtant, en tant qu’urologue, je vois des cas où le fait d’en parler un peu plus librement aurait pu éviter bien des souffrances. Je fais référence ici à la torsion testiculaire qui survient lorsqu’un testicule se tord et que son irrigation en sang est de ce fait interrompue. Une interruption trop longue de l’apport sanguin entraîne la mort du testicule, qui doit alors être retiré. Si un garçon victime d’une torsion testiculaire est opéré dans les 6 à 8 heures suivant l’apparition de la douleur, le testicule est habituellement sauvé.

Il est très important de traiter la torsion testiculaire le plus rapidement possible. Malheureusement, il arrive que certains garçons soient trop gênés pour dire à leurs parents qu’ils ressentent une douleur au testicule et lorsqu’ils se décident, il est parfois trop tard. Certains garçons pensent à tort que la masturbation est à l’origine de la douleur, mais la masturbation n’est pas la cause de la torsion testiculaire. Les interventions chirurgicales que nous réalisons au CHEO (environ 2 par mois) nous permettent de sauver le testicule de 2 garçons sur 3. Si un plus grand nombre de garçons se présentaient à l’hôpital dans les 6 à 8 heures suivant l’apparition de la douleur, nous pourrions en sauver davantage.

Quelles sont les causes de la torsion testiculaire ? Chez certains garçons et certains hommes, les testicules ne sont pas bien attachés au scrotum (enveloppe cutanée des testicules), ce qui les prédispose à la torsion testiculaire. Malheureusement, il est impossible de détecter cette caractéristique à l’avance.

La torsion testiculaire commence souvent par une douleur intense au testicule, laquelle a tendance à s’aggraver graduellement. La douleur peut même réveiller le garçon. Parfois, la douleur s’étend à la partie inférieure de l’abdomen du côté touché. On observe quelquefois une enflure ou une rougeur au niveau du scrotum. Certains garçons sont victimes de nausées et de vomissements. Il arrive également que la douleur disparaisse spontanément, le testicule se « détord » de lui-même. Si cela se produit, il est très important de consulter quand même, parce que le risque de récidive est important.

Qu’est-ce que les adultes peuvent faire ? Dites à vos fils ou aux garçons que vous entraînez de toujours aviser immédiatement leurs parents ou leur entraîneur s’ils ressentent une douleur à un testicule. Si la douleur dure plus de 30 minutes, rendez-vous au Service des urgences du CHEO pour un examen. N’oubliez pas : si l’enfant est victime d’une torsion testiculaire, il devra subir une intervention chirurgicale dans les 6 à 8 heures suivant l’apparition de la douleur. Si vous habitez loin du CHEO, présentez-vous dans un hôpital qui compte sur les services d’un chirurgien généraliste ou d’un urologue en tout temps. La chirurgie constitue le traitement le plus efficace de la torsion testiculaire, c’est pourquoi il est préférable de vous présenter directement à l’hôpital.

Pour en savoir plus sur la torsion testiculaire, visitez le site Web de l’American Urological Association à http://www.urologyhealth.org/ (en anglais seulement). Cliquez sur le lien « Pediatric Conditions », puis tapez « testicular torsion » dans le champ de recherche.

 

image decoratif
Impliquez-vous
image decoratif

Promotion des intérêts

Vous aussi pouvez aider!

image decoratif

Je contribue

Les façons de contribuer 

image decoratif

Je partage

Partagez votre histoire!

Liens rapides

Programmes et info santé
magnifying glass

Letter aLetter bLetter cLetter eLetter fLetter g Letter hLetter iLetter jLetter kLetter lLetter mLetter nLetter oLetter pLetter qLetter rLetter sLetter t Letter uLetter vLetter wLetter xLetter yLetter z