CHEO Logo
Decrease Text SizeIncrease Text SizeFacebookTwitterYoutubeInstagramLinkedIn

Banner

image decoratif 

 
retour az

Articles sur la santé

Les véhicules tout-terrains — des engins puissants

Il y a aucun doute que les VTT sont des engins puissants. Leur poids peut atteindre 273 kg (600 livres) et leur vitesse peut atteindre 90 km à l’heure. Les VTT peuvent être difficiles à maîtriser et exigent l’acquisition de techniques complexes pour les manipuler correctement. La majorité des VTT sont conçus pour un seul utilisateur et ne devraient pas être utilisés pour transporter un passager. Le fait de transporter un passager sur un VTT conçu pour une seule personne peut rendre la machine plus difficile à maîtriser.

Les VTT jouissant d’une popularité croissante, le taux de blessures chez les enfants et les adolescents a atteint un niveau jamais égalé. Le nombre d’hospitalisations reliées aux VTT chez les enfants et les adolescents a augmenté de manière significative au Canada depuis 1996, faisant des VTT la deuxième cause de blessures graves, par rang d’importance, parmi les blessures les plus courantes associées aux sports et à la récréation, après le cyclisme.

La perte de maîtrise, les collisions et les renversements du VTT peuvent se produire rapidement et provoquer des blessures graves. Ces dernières années, des enfants ont été blessés et même tués alors qu’ils étaient passagers ou conducteurs de VTT.

Un véhicule tout-terrain (VTT) est un véhicule motorisé muni de quatre pneus surdimensionnés, conçu pour être utilisé hors route. Les VTT sont utilisés pour le travail agricole, le transport en région rurale et ont gagné en popularité ces dernières années en tant que véhicules récréatifs.

Pendant la dernière décennie, le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) a admis plus de 130 patients pour des blessures causées par les VTT, ce qui signifie environ un par mois en moyenne. Parmi les blessés, l’âge moyen était de 13 ans, les garçons étant 3 fois plus touchés que les filles. Les blessures typiques reliées aux VTT incluent les traumatismes crâniens, les traumatismes de la colonne vertébrale et de l’abdomen, ainsi que les fractures.

« Si un enfant de 12 ans est trop jeune pour conduire une voiture, pourquoi serait-il autorisé à conduire un VTT ? », demande le Dr David Creery, directeur médical du Programme de traumatologie du CHEO. « Les VTT ne sont pas conçus pour les enfants et le nombre de blessures vient en témoigner. »

Selon la Société canadienne de pédiatrie, les enfants de moins de 16 ans ne devraient pas conduire de VTT. Ils n’ont pas la taille, la force et la coordination nécessaires pour bien manipuler un VTT. De plus, les enfants de moins de 16 ans n’ont pas encore développé leur capacité de juger les dangers et les conséquences éventuelles de leurs actes — des compétences essentielles pour conduire un VTT en toute sécurité.

Que dit la loi ?

À l’heure actuelle, en Ontario, il n’y a aucune loi précisant l’âge minimum pour les conducteurs de VTT. Selon la loi, un enfant de moins de 12 ans peut conduire un VTT à condition qu’il soit sous la surveillance étroite d’un adulte et qu’il conduise sur une propriété privée. Un enfant doit avoir 12 et plus pour pouvoir conduire un VTT sur une propriété publique. La loi ontarienne exige que tous les conducteurs de VTT portent un casque.
(Source : ministère des Transports, Loi sur les véhicules tout terrain).

Le saviez-vous ?

  • Au cours de la période allant de 1998 à 2003, 189 patients de moins de 19 ans ont été traités au Service d’urgence du CHEO pour des blessures subies lors d’un accident en VTT.
  • La majorité des blessures dues à un accident de VTT traitées au CHEO avaient été subies par des enfants de 10 à 14 ans.
  • Plus de 60 % des patients traités pour une blessure subie lors d’un accident en VTT ne portaient pas de casque. (Source : Base de données CHEO SCHIRPT)

Matière à réflexion...

Les VTT sont des véhicules motorisés puissants. Bien qu’ils soient conçus pour une utilisation hors route, leur manipulation exige autant de compétences et de jugement qu’une motocyclette ou une voiture. Or, les enfants doivent avoir au moins 16 ans avant de pouvoir subir un examen et obtenir un permis de conduire afin de pouvoir conduire une motocyclette ou une voiture.

« La plupart des enfants sont blessés alors qu’ils conduisent un VTT conçu pour des adultes. Une meilleure sensibilisation au risque de blessures, chez les enfants, les adolescents et les parents, sera très utile pour prévenir ces blessures horribles » déclare le Dr David Creery.

Que peuvent faire les parents ?

  • Si vous avez des enfants de moins de 16 ans, ne les laissez pas conduire un VTT.
  • Enseignez à vos enfants qu’il est dangereux d’être un passager sur un VTT conçu pour un seul utilisateur.
  • Enseignez aux enfants de plus de 16 ans qu’ils doivent porter un casque homologué pour les VTT ou les motocyclettes chaque fois qu’ils les conduisent.
  • Les conducteurs devraient également porter des lunettes protectrices, des pantalons, une chemise à manches longues et des gants chaque fois qu’ils font du VTT.
  • Lisez et suivez toujours les directives du fabricant et lisez les étiquettes d’avertissement pour réduire le risque de blessure en VTT.
Impliquez-vous
image decoratif

Promotion des intérêts

Vous aussi pouvez aider!

image decoratif

Je contribue

Les façons de contribuer 

image decoratif

Je partage

Partagez votre histoire!

Liens rapides

Programmes et info santé
magnifying glass

Letter aLetter bLetter cLetter eLetter fLetter g Letter hLetter iLetter jLetter kLetter lLetter mLetter nLetter oLetter pLetter qLetter rLetter sLetter t Letter uLetter vLetter wLetter xLetter yLetter z