CHEO Logo
Decrease Text SizeIncrease Text SizeFacebookTwitterYoutubeInstagramLinkedIn

Banner

image decoratif

Exemples de réussites

L’histoire de Tara

La maladie mentale m’habite depuis longtemps. Enfant, je me souviens que l’anxiété me dévorait. J’étais trop nerveuse pour manger avant d’aller à l’école, j’avais trop peur de l’échec pour participer à une activité extra-scolaire quelconque.

Photo de TaraAu début de l’adolescence, mon anxiété et mes pensées paranoïaques étaient si envahissantes que je dormais à peine. Je croyais qu’un homme s’introduirait chez moi par effraction et me kidnapperait ou me ferait du mal. Je restai éveillée, terrifiée, des nuits entières.

À l’âge de 13 ans, j’ai commencé à m’auto-mutiler. Au début, c’était juste pour expérimenter...quelque chose que je pensais mériter. Mais c’est rapidement devenu un mécanisme d’adaptation. J’ai commencé à voir des thérapeutes, des conseillers et des psychiatres. On a posé un diagnostic d’anxiété généralisée et de dépression et on m’a prescrit un antidépresseur.

Passons à la 12e année de l’école secondaire. Je prenais toujours des médicaments et me suis déclarée lesbienne. J’ai vécu une relation abusive et quelques événements traumatisants. Ma dépression et mon anxiété m’envahissaient. Je fumais de l’herbe, buvais tous les jours, et me réfugiai dans ma chambre. Je me sentais seule, incomprise de tous. J’avais l’impression de devoir cacher un terrible secret à mon sujet.

Lors du deuxième trimestre de ma 12e année, j’ai essayé de me suicider, pensant réellement que c’était la seule issue pour sortir de l’abîme de ténèbres qui m’habitait.

J’ai été admise à l’unité de santé mentale du CHEO et y suis restée plus d’un mois. Le personnel du CHEO – m’a réellement sauvé la vie. Ils m’ont aidé à m’épanouir et affronter mes démons. Ils m’ont enseigné des stratégies d’adaptation et ont évalué les médicaments que je prenais et, heureusement, après bien des tâtonnements, ont trouvé des médicaments qui ME conviendraient.

Ils n’ont jamais adopté une approche uniforme.

Une fois sortie du CHEO, la vie n’a pas été facile. Elle ne s’était pas transformée par magie parce que j’avais reçu mon congé. Mais j’avais en ma possession le soutien et les outils dont j’avais besoin pour être fonctionnelle.

Je suis profondément reconnaissante du soutien que chaque personne apporte à ma vie présentement . Je ne suis pas «guérie ». La maladie mentale m’affecte tous les jours. Mais pouvoir en PARLER et être entendue est essentiel à mon bien-être.

Je voudrais vous dire, à vous qui avez des difficultés ou en avez connues, que vous êtes très fort(e).

Tara Melindy

Tara fait actuellement la promotion de son livre de poésie qui sortira sous peu. Intitulé Waves, il se rapporte à son expérience de la maladie mentale. Elle prévoit faire don d’un pourcentage de la vente de son livre aux programmes de santé mentale du CHEO. Cliquez ici pour en savoir plus sur Waves. (Page en anglais)

Impliquez-vous
Liens rapides

Programmes et info santé
magnifying glass

Letter aLetter bLetter cLetter eLetter fLetter g Letter hLetter iLetter jLetter kLetter lLetter mLetter nLetter oLetter pLetter qLetter rLetter sLetter t Letter uLetter vLetter wLetter xLetter yLetter z
 
Zoomed image Close