CHEO Logo
Decrease Text SizeIncrease Text SizeFacebookTwitterYoutubeInstagramLinkedIn

Banner
 
retour az

L'asthme

Peut-on prévenir l’asthme ?

Les cas d’asthme chez les enfants augmentent au Canada tout comme dans d’autres régions du monde. Si le nombre des cas d’asthme augmente, on devrait logiquement être en mesure de modifier l’environnement des enfants pour faire diminuer l’incidence de ce problème. Des recherches scientifiques très actives sont effectuées dans ce domaine. Cette page vous donne des informations, basées sur les premiers résultats de ces projets, sur ce que vous pouvez faire pour protéger votre enfant de l’asthme.

Les acariens de la poussière

Notre ami l'acarienL’allergie aux acariens de la poussière semble être la cause la plus importante de l’augmentation des cas d’asthme chez les enfants. Les maisons devenant de mieux en mieux isolées, la quantité de poussière qui s’y accumule augmente, et il y a de plus en plus d’acariens de la poussière. Des études réalisées dans différentes parties du monde ont montré que plus il y a d’acariens de la poussière à la maison (en particulier dans la chambre de l’enfant), plus celui-ci court un risque de présenter une allergie à ces acariens et donc de contracter l’asthme.

Voici ce que vous pouvez faire pour réduire la quantité d’acariens à la maison (et particulièrement dans la chambre de votre enfant) :

  • Les matelas recouverts de plastique (comme ceux qu’on utilise pour les lits de bébés et de jeunes enfants) sont parfaits pour réduire la quantité d’acariens de la poussière se trouvant dans le lit ou le berceau de votre enfant. C’est la source la plus importante d’acariens de la poussière pour les jeunes enfants. Enlevez les draps chaque semaine, essuyez le plastique avec un chiffon mouillé et lavez les draps. Les couvertures devront être lavées tous les mois.
  • Quand votre enfant dormira sur un matelas ordinaire, faites-le recouvrir d’une housse anti-acariens, si vous en avez les moyens. Vous pourrez acheter cette housse dans un magasin de fournitures médicales.
  • Ayez un plancher en bois franc dans la chambre de votre enfant.
  • Évitez le bric-à-brac dans la chambre de l’enfant (livres, jouets, etc.)
  • Gardez le niveau d’humidité dans la maison à 50 % ou moins.

Fumée de cigarette

Interdiction de fumer!La fumée de cigarette est probablement le deuxième facteur, par ordre d’importance, d’augmentation des cas d’asthme chez les enfants. Vous ne devrez pas permettre que votre enfant soit exposé à la fumée de cigarette. Si vous fumez, vous devrez arrêter, si possible, par souci de santé pour vous-même, pour la santé de votre conjoint et la santé de vos enfants. Votre médecin vous indiquera les techniques disponibles pour vous aider à arrêter de fumer : conseils, groupes communautaires d’entraide et médicaments. Si quelqu’un, dans votre foyer, ne réussit pas à arrêter de fumer, cette personne devra fumer à l’extérieur (et non au sous-sol, dans la salle de bains, etc., car la fumée continue de circuler dans les maisons étanches à l’air !).

L’allaitement au sein

Une étude canadienne a suggéré qu’allaiter un enfant pendant au moins 4 mois réduit les risques d’asthme. Cependant, ce résultat est controversé. Des recherches suggèrent qu'en prévenant les infections infantiles (voir La poussière ci-dessous), l'allaitement au sein pourrait provoquer l'effet opposé. En tout cas, l'allaitement au sein reste fortement recommandé, vu ses nombreux avantages pour les bébés.

Animaux

chienQuelques études canadiennes qui viennent de commencer suggèrent que les adultes exposés régulièrement à un animal à fourrure ont plus tendance à contracter l’asthme. Il est possible que ceci soit vrai aussi pour les enfants. Dans les familles où les maladies allergiques sont communes (comme asthme, rhume des foins, eczéma, allergies diverses), il pourrait être prudent d’éviter d’acheter des animaux.

La poussière ? Des études menées récemment dans plusieurs pays suggèrent que si le système immunitaire des bébés de moins de 6 mois est très occupé à combattre des infections, « il peut être trop occupé » pour développer le type de cellules et de substances chimiques nécessaires pour avoir des réactions allergiques. Il y a des indications que les enfants qui sont davantage exposés aux « germes », comme ceux qui ont plusieurs frères et soeurs plus vieux, ceux qui vont à la garderie avant l'âge de 6 mois et ceux qui vivent sur des fermes, sont moins susceptibles d'être atteints d'allergies ou de maladies de type allergique telles que l'asthme. Ces enfants ont plus souvent des infections virales, qui peuvent mener à des épisodes de respiration sifflante quand ils sont tout petits, mais ils sont moins susceptibles d'être atteints d'une forme durable d'asthme associé à des allergies.

Impliquez-vous


Logo d'Alliance pour la santé des enfants 

Améliore l’accès à des soins de santé coordonnés, continus et de grande qualité pour les enfants, les adolescents et leurs familles.

Liens rapides

Programmes et info santé
magnifying glass

Letter aLetter bLetter cLetter eLetter fLetter g Letter hLetter iLetter jLetter kLetter lLetter mLetter nLetter oLetter pLetter qLetter rLetter sLetter t Letter uLetter vLetter wLetter xLetter yLetter z