CHEO Logo
Decrease Text SizeIncrease Text SizeFacebookTwitterYoutube

Banner

L'asthme

Ce qui déclenche l’asthme : les allergènes et les irritants

L’asthme peut être déclenché par des allergènes (choses auxquelles les gens sont allergiques), des irritants (ce qui irrite les voies respiratoires) et par certaines autres situations (qui peuvent causer l’asthme d’une façon très compliquée). Dans cette section, vous allez vous renseigner sur les facteurs déclenchant l’asthme.

Les acariens de la poussière

Les acariens de la poussière sont des animaux extrêmement petits qui vivent dans la poussière, se nourrissant de petits morceaux de peau humaine morte et d’autres aliments du même type peu appétissant. L’isolement des maisons modernes s’améliorant de plus en plus (et la circulation de l’air se détériorant souvent), la poussière de la maison et les acariens de la poussière deviennent un problème croissant. L’allergie aux acariens de la poussière est probablement l’allergie la plus importante aboutissant à l’asthme chez les enfants canadiens. Notre ami l'acarien Chez les enfants ayant une allergie aux acariens de la poussière, l’exposition à la poussière peut non seulement aboutir à des crises d’asthme mais l’exposition à long terme peut augmenter l’inflammation des voies respiratoires, augmenter la gravité de la réaction aux autres allergènes et irritants causant l’asthme.

Les acariens de la poussière se reproduisent le mieux dans des conditions d’humidité importantes (tout comme les moisissures). Contrairement à la croyance populaire, garder la maison relativement sèche (humidité inférieure à 50 %) est préférable pour les enfants asthmatiques. Un humidificateur dans la chambre est parfois utile quand l’enfant a le rhume, mais ne devrait être utilisé que pendant une période aussi courte que possible, pour éviter la prolifération des acariens de la poussière. Les humidificateurs devraient aussi être gardés extrêmement propres, car des moisissures peuvent facilement se développer dans l’humidificateur, et propagées dans l’air de la chambre.

Comme on passe plus de temps dans la chambre à coucher que dans tout autre lieu, il est très important de réduire la poussière présente dans la chambre pour les gens ayant une allergie aux acariens de la poussière. Ces acariens ont tendance à se propager surtout dans les matelas, les oreillers et les couvertures. Voici quelques façons dont vous pourriez réduire la présence des acariens de la poussière dans la chambre à coucher de votre enfant :

  • Utiliser un plancher de bois franc, enlever tous les meubles rembourrés.
  • Placer le matelas, le sommier et les oreillers en mousse dans une housse de vinyle munis d’une fermeture éclair (ou autre housse protégeant de la poussière). Les housses en vinyle vous permettent d’essuyer la poussière avec une éponge humide. Ces housses sont disponibles dans les magasins de fournitures médicales.
  • Laver les draps et les couvertures toutes les deux à quatre semaines.
  • Laver régulièrement les stores; passer chaque semaine une vadrouille mouillée sur le plancher.
  • Enlever tous les jouets, livres et animaux en peluche qui ne sont pas nécessaires (selon votre jugement !)

Les animaux

Les animaux à fourrure (et moins souvent, les oiseaux) peuvent causer des crises d’asthme graves chez les gens qui y sont allergiques. Comme dans le cas des allergies aux acariens de la poussière, les allergies aux animaux peuvent causer des crises d’asthme, mais aussi une exposition à long terme à un animal familier peut augmenter l’inflammation des voies respiratoires, augmenter la gravité des crises d’asthme en réaction à d’autres allergènes et irritants. Si vous avez un animal à la maison et si vous n’êtes pas un chiensûr si votre enfant y est allergique, vous pourriez demander à votre médecin de faire des tests d’allergies à votre enfant. Si vous n’avez pas d’animal mais que votre enfant a des allergies aux animaux, vous devriez éviter de vous rendre chez les gens qui ont un animal de ce type.

Les chats tendent à causer des allergies plus graves que les chiens, mais les chiens, les chevaux (et d’autres animaux) peuvent aussi causer des problèmes. Les gens qui réagissent aux animaux sont en fait allergiques aux pellicules de cet animal. Si l’animal a du poil, il aura forcément des pellicules. Pour cette raison, un chien « hypo-allergénique » peut quand même causer des allergies.

Pour enlever toute trace d’un animal une fois que cet animal a quitté la maison, il est important de faire nettoyer les conduits de chauffage et de faire nettoyer à la vapeur tous les tapis et meubles rembourrés. Ce processus devrait être répété environ quatre mois plus tard. Si votre enfant est allergique aux animaux mais que se débarrasser de l’animal n’est pas une option possible, garder-le hors de la chambre de votre enfant et laver le chat ou le chien chaque semaine pourrait être utile. L’enfant devrait évidemment minimiser ses contacts avec l’animal en question.

Les plantes et les pollens

Les plantes d’extérieur et le pollen causent bien souvent des allergies saisonnières, et de l’asthme à certains moments de l’année. En Ontario, les arbres (particulièrement l’orme et le peuplier) causent généralement des problèmes entre avril et juin. Des herbes (comme la phléole des prés et le pâturin des prés) causent quant à elles des problèmes entre la mi-mai et la mi-juillet, tandis que l’herbe à poux entraîne des problèmes entre août et octobre.

Des prévisions concernant le pollen sont disponibles en ligne et peuvent vous donner une idée des allergènes végétaux présents en quantité importante dans votre collectivité. Une ressource en ligne pour les prévisions de pollen au Canada se trouve à l’adresse suivante :
http://www.meteomedia.com/ca/plein-air/pollen/ontario/ottawa (pour Ottawa, Ontario, Canada, par exemple).

Vous pouvez empêcher efficacement le pollen d’entrer dans votre maison en fermant les portes et les fenêtres durant la saison pollinique. Un climatiseur est utile pour garder une température confortable dans votre maison durant ce temps. Si votre enfant est allergique au gazon, il ne devrait pas le tondre. Cependant, prenez en considération qu’il n’est probablement pas allergique à la vaisselle!

Les moisissures

Les moisissures intérieures et extérieures sont un autre groupe important d’allergènes. Les moisissures extérieures sont un problème en Ontario, entre mars et novembre. Elles ont tendance à libérer des spores par temps humide et celles-ci voyagent plus facilement durant les jours venteux. Ceci est sans doute la raison pour laquelle les symptômes des gens asthmatiques sont pires lorsque le temps est maussade et humide. Les spores peuvent aussi être libérées par temps sec. La croissance des moisissures intérieures est favorisée dans les endroits humides comme les salles de bain ou les sous-sols, surtout lorsqu’il y a présence d’eau. Les humidificateurs peuvent également être contaminés par des moisissures. Les moisissures d’intérieur peuvent être un problème durant toute l’année.

On peut diminuer la croissance de moisissures intérieures en réduisant l’humidité dans les salles de bain et le sous-sol. Un déshumidificateur peut parfois aider. La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) a publié un excellent livre expliquant comment s’occuper d’un sous-sol humide appelé Inspection, diagnostic et traitement d’un sous-sol humide. Celui-ci est disponible au bureau SCHL de votre région. Les humidificateurs devraient être utilisés de façon modérée et devraient être nettoyés fréquemment. 

Pollution de l’air

La pollution de l’air est un irritant majeur qui peut aggraver l’asthme et augmenter le risque de crises d’asthme. Vous pouvez vous informer sur les niveaux de pollution de l’air dans votre collectivité, au Canada, avec la Cote air santé (CAS) qui vous donne de l’information en temps réel sur la qualité de l’air dans votre collectivité et vous aide à comprendre ses effets sur votre santé. Cette information est disponible à Environnement et Changement climatique Canada

Les aliments

Les aliments sont une cause assez rare d’asthme. à moins que votre enfant n’ait une respiration sifflante ou d’autres symptômes de l’asthme peu de temps après avoir mangé un certain aliment, ce ne sera probablement pas un problème.

Un aliment à surveiller spécialement, se sont les arachides, si votre enfant a une allergie aux arachides. Les études récentes ont indiqué que les enfants ayant de l’asthme et une réaction grave (menaçant la vie), aux arachides courent davantage de risques de mourir après avoir mangé des arachides que les enfants qui présentent seulement une réaction grave (menaçant la vie) aux arachides. Si votre enfant a une réaction grave (menaçant la vie) aux arachides, vous devriez demander à votre médecin d’obtenir un bracelet Medic-Alert et d’avoir une seringue d’adrénaline (Epipen® ou Ana-Kit®) sur vous, en tout temps. En plus d’être très vigilant concernant les listes d’ingrédients (en suivant les instructions de votre médecin) vous devrez vous méfier des situations imprévues, comme par exemple une amie qui prépare une assiette de sandwichs au beurre d’arachides et une autre assiette de sandwichs au fromage, mais utilise le même couteau pour préparer tous les sandwichs.

Impliquez-vous
image decoratif

Promotion des intérêts

Vous aussi pouvez aider!

image decoratif

Je contribue

Les façons de contribuer 

image decoratif

Je partage

Partagez votre histoire!

Liens rapides

Programmes et info santé
magnifying glass

Letter aLetter bLetter cLetter eLetter fLetter g Letter hLetter iLetter jLetter kLetter lLetter mLetter nLetter oLetter pLetter qLetter rLetter sLetter t Letter uLetter vLetter wLetter xLetter yLetter z
 
Zoomed image Close