CHEO Logo
Decrease Text SizeIncrease Text SizeFacebookTwitterYoutubeInstagramLinkedIn

Banner
image decoratif 

Questions & Answers

Questions et réponses
Recherche   en Category:
Filtre
Expand
Ma fille de 12 ans a regardé un film d’horreur (La conjuration) chez une voisine sans nous le dire et sans nous en demander la permission. Voilà maintenant un mois de cela, et elle a encore peur de dormir seule dans sa chambre. Elle dort dans mon lit, et j’essaie de la rassurer en lui disant que rien ne peut lui faire de mal. J’ai essayé de lire avec elle avant d’aller dormir, j’ai branché une veilleuse dans sa chambre, mais elle n’arrive pas à s’endormir. Elle lutte contre le sommeil parce qu’elle a peur. Je ne sais plus quoi faire pour l’aider, et bien sûr, je ne veux plus qu’elle dorme dans mon lit. Je lui ai demandé si quelque chose d’autre la trouble, et elle m’a répondu que non. Quand elle ferme les yeux elle voit l’image de cette personne effrayante. Je lui ai dit de penser à des choses qui la rendent heureuse, et elle dit qu’elle ne réussit pas à chasser cette image de son esprit. Elle allait très bien avant de regarder ce film.
Expand
Mon fils a 4 ans. Il a développé une phobie de la pluie qui le rend extrêmement anxieux. Un jour, je me promenais avec lui et son frère nouveau né quand il s’est mis à pleuvoir à torrents. Mon aîné a été pris d’une telle attaque de panique que je ne savais plus comment le calmer. J’ai trouvé un abri dans un terrain de jeux où nous sommes restés jusqu’à ce que la pluie cesse. Depuis cet incident, qui a eu lieu il y a deux mois, mon fils refuse de sortir de notre jardin. Nous avons tout essayé! Il en est venu au point de refuser catégoriquement de sortir de la maison. Que devrions nous faire pour résoudre ce problème?
Expand
Même s’il est impossible de se sortir seul d’un état dépressif, y a t il des moyens qui aident à l’atténuer et à se sentir mieux sans aller voir un psychologue? Y a t il aussi des moyens d’éviter de refouler ses émotions, ce qui est probablement la cause majeure des dépressions. Il semble très important de réussir à comprendre ses émotions et de les laisser s’extérioriser.
Expand
Je m’occupe d’enfants, et une des petites filles que je garde chez moi me donne du fil à retordre. Elle n’arrive pas à s’entendre avec les autres enfants, et souvent elle les agresse physiquement. Elle m’a aussi menacée, moi et les autres enfants, de nous faire beaucoup de mal, et elle dit ces choses calmement avec le sourire, presque en riant. Quand je lui demande si elle comprend ce qu’elle nous dit, elle répond qu’elle sait exactement ce qu’elle a dit. Que faire pour redonner une atmosphère positive à ce groupe? Et aussi, si la situation ne s’améliore pas et que cette fillette devient incontrôlable, qu’est ce que je pourrais suggérer à ses parents?
Expand
Ma fille a 12 ans, et elle traverse toutes sortes de phases – anxiété, dépression, intimidation, pensées suicidaires, automutilation, troubles de l’alimentation. Elle voit un psychiatre au CHEO, et j’ai obtenu des services du BSJ (et nous avons enfin trouvé un psychiatre à long terme pour elle). Ma question à titre de parent est comment fixer des limites à un enfant qui a ce genre de troubles mentaux. Parfois j’ai l’impression qu’elle cherche à manipuler la situation parce qu’elle sait que je fais tout mon possible pour l’aider à être « en santé » et à se sentir de nouveau heureuse. Je finis par abandonner la lutte, parce que comme on dit couramment, il faut choisir ses priorités et parfois ça ne vaut pas la peine de se battre. Que suggéreriez-vous à un parent dans ma situation? Quand j’essaie de fixer des limites, ma fille les repousse pour me mettre à l’épreuve – parfois elle se fâche et elle m’insulte, elle menace de ne pas rentrer à la maison et de se mutiler à nouveau.
Expand
Ma meilleure amie a presque 17 ans. Un diagnostic de trouble d’anxiété généralisée et de dépression a été établi. De plus, elle présente des signes de trouble de l’alimentation et elle a régulièrement des crises de panique. Elle m’a dit qu’elle entendait des voix et qu’elle s’était brûlée et mutilée à plusieurs reprises dans la dernière année. Cependant, elle ne me dit pas tout par crainte de me stresser. Ses parents sont au courant, mais ils croient que tout est revenu à la normale à présent. J’aimerais qu’elle consulte un professionnel, ce qu’elle est prête à faire, mais elle ne veut pas que ses parents l’apprennent. À qui peut-elle s’adresser?
Expand
Au cours de la dernière année, notre fille de 10 ans a souvent fait des crises émotionnelles; lorsque ces crises surviennent, elle hurle, claque les portes et pleure. Il est impossible de prédire ce qui risque de la mettre dans tous ses états. La plupart du temps, ces crises se produisent lorsque nous nous apprêtons à quitter la maison le matin, ou qu’elle revient de l'école, ou avant qu’elle se couche. Nous avons beaucoup discuté des émotions et des comportements acceptables, mais elle affirme qu’elle n’y peut rien. Parfois, elle nie même avoir eu une crise émotionnelle. Et, malgré la variété d’outils que nous avons mis à sa disposition, elle ne semble pas réussir à se calmer. Nous avons essayé de lui interdire de sortir et de la priver de certaines choses qu’elle aime, mais rien n’y fait, son comportement ne change pas. Outre ses crises émotionnelles, elle réplique souvent et, récemment, elle a même commencé à frapper son petit frère et sa mère. Cependant, elle affiche ce comportement uniquement à la maison et jamais en public ou avec ses amis. Auriez-vous des suggestions?
Expand
Ma fille s’arrache les cils continuellement. Elle avait contracté cette manie il y quelques années, mais elle semblait s’en être débarrassée. Malheureusement non. Lorsque je l’ai questionnée au sujet de sa perte de cils, elle a affirmé qu’elle les avait arrachés, mais aussi qu’elle cesserait de le faire. Aujourd’hui, j’ai remarqué que ses sourcils étaient vraiment fins et clairsemés. J’en ai conclu qu’elle ne s’arrachait plus les cils, mais qu’elle s’était attaquée à ses sourcils. J’ai peur que cette manie empire. par ailleurs, elle est très active dans les sports et réussit bien dans ses études. Existe-t-il une façon de l’aider à se débarrasser de cette manie?
Expand
Étant donné que je contrôle l'usage que fait ma fille de 12 ans d'Internet, j'ai remarqué qu'elle passait beaucoup de temps à consulter des sites sur le suicide, sur l'automutilation et sur l'image corporelle. Elle a également plusieurs « amis » sur Instagram qui discutent beaucoup et qui publient des images sur ces sujets. Est-ce normal d'être curieux à ce sujet ou est-ce un signe qu'il se passe quelque chose de plus grave? Lorsque je lui demande pourquoi elle regarde ces sites, elle insiste sur le fait que ce n'est pas parce qu'elle va « faire quelque chose ». Je ne veux pas en faire tout un plat car je ne veux pas qu'elle commence à cacher ce qu'elle fait, mais j'avoue que je ne suis pas très à l'aise avec cette situation.
Expand
Mon petit-fils de 9 ans est en situation de garde partagée et passe à peu près la moitié de son temps chez chacun de ses parents. Il se plaint constamment qu’il doit aller chez son père. Son père s'est remarié l'an dernier, et lui et sa compagne vont bientôt avoir un bébé. Lorsque son père s'est remarié et qu'ils ont déménagé dans une nouvelle maison, mon petit-fils a commencé à montrer des signes d'anxiété - réclamant sa mère en pleurs à l'école, à tel point que l'école devait l'appeler pour le calmer. En 2e année, il a commencé à se plaindre de douleurs au ventre et à être en surpoids. Il est très fatigué. C'est un merveilleux petit garçon, qui réussit à l'école mais qui se sent tiraillé. Il a ouvertement indiqué qu'il n'aimait pas sa belle-mère, sans donner de raison, et il ne l'a d'ailleurs jamais aimée. Comment ma fille peut-elle obtenir de l'aide pour son fils?
Expand
Ma fille a des épisodes imprévisibles de trouble obsessionnel-compulsif (TOC). Tout dernièrement, elle s’était persuadée que si elle mettait le pied sur notre propriété ou dans notre maison, elle allait provoquer un malheur à toute la famille. Elle était dehors depuis au moins deux heures quand je suis allée la chercher, parce qu’il faisait nuit. Quand j’ai enfin réussi à la forcer à rentrer, elle pleurait et elle me disait que sa tête lui disait qu’elle allait causer un malheur terrible. Ma question est la suivante : est ce que je devrais l’amener à l’hôpital quand elle retombe dans cet état? Ses épisodes deviennent encore PIRES lorsqu’un membre de la famille est malade. Elle ne touche rien de ce qui se trouve au même étage que la personne malade. Aurait on intérêt à traiter ces épisodes dans un hôpital? Merci d’avance pour votre aide!
Expand
Quand une personne passe par une épreuve traumatisante puis développe une phobie liée directement à un élément de cette épreuve, s’agit il d’une forme d’état de stress post traumatique (ESPT)?
Expand
Je suis vraiment à bout d’idées pour aider mon fils de sept ans. Il est devenu solitaire, a des sautes d’humeur et est incapable de rester immobile et de gérer quelque situation que ce soit au plan émotionnel. J’ai reçu des plaintes de son école parce qu’il ne peut pas rester immobile et à cause de son humeur maussade. Voici un exemple : si quelqu’un est moindrement critique (comme une enseignante qui tente de corriger son travail), il se renferme sur lui-même et refuse de participer à quoi que ce soit le reste de la journée. J’ai reçu des tests dont la note était de zéro dans des sujets qu’il connaît à fond, tout simplement parce qu’il avait refusé de faire le test, son enseignante lui ayant demandé de cesser de s’agiter. À la maison, il s’auto-punit constamment. Si je lui demande de ramasser un jouet ou lui dis qu’il n’a pas le droit de faire quelque chose, il baisse la tête et me dit qu’il s’en va en retrait, dans sa chambre. Il refuse de sortir parce qu’il dit qu’il est en punition. Il restera là des heures durant si je le laisse faire, et il me dit qu’il n’a pas le droit de quitter sa chambre même si on lui assure qu’il n’est pas dans l’eau chaude. Il en faut tellement peu pour qu’il se renferme sur lui-même. Dans un parc d’attraction récemment, il a découvert un manège dans lequel il ne pouvait pas aller. Il nous a alors indiqué qu’il n’y avait rien pour lui dans le parc et a refusé obstinément d’aller dans d’autres manèges le reste de la journée. Je pourrais vous décrire bien d’autres situations semblables, mais ce ne sont là que quelques petits exemples récents de son état d’esprit. Je m’inquiète des effets de sa conduite sur son rendement scolaire et, à vrai dire, sur sa capacité de composer avec quoi que ce soit dans la vie si rien ne change. Auriez-vous des suggestions pour l’aider à travers ce qu’il vit en ce moment? Ou une idée de quoi il s’agit au juste?
Expand
Après avoir visionné un film d’épouvante chez un ami au cours d’une fête d’anniversaire, mon fils de 12 ans a repris sa veilleuse pour dormir. Le tout remonte à près d’un an déjà, et il n’est toujours pas suffisamment à l’aise pour dormir sans la veilleuse. Il a aussi commencé à fermer sa porte de chambre le soir et, tout récemment, à fermer sa fenêtre aussi. J’ai essayé de l’inciter à faire de petits pas pour modifier ce comportement, notamment de tenter de passer une nuit la porte ouverte ou au moins de laisser sa fenêtre entre-ouverte un peu les nuits chaudes, mais il refuse. Il dit que les sons qu’il entend et les formes qu'il voit s’il se réveille la nuit lui font peur. Je pense que ce sont de mauvaises habitudes de sommeil et que c'est malsain. Devrais-je m’inquiéter? Est-ce un comportement normal pour un ado de 12 ans? Comment puis-je l’aider à se sentir à l’aise la nuit?


Impliquez-vous
image decoratif

Promotion des intérêts

Vous aussi pouvez aider!

image decoratif

Je contribue

Les façons de contribuer 

image decoratif

Je partage

Partagez votre histoire!

Liens rapides

Programmes et info santé
magnifying glass

Letter aLetter bLetter cLetter eLetter fLetter g Letter hLetter iLetter jLetter kLetter lLetter mLetter nLetter oLetter pLetter qLetter rLetter sLetter t Letter uLetter vLetter wLetter xLetter yLetter z
 
Zoomed image Close