CHEO Logo
Decrease Text SizeIncrease Text SizeFacebookTwitterYoutube

Banner

Exemples de réussites

Le récit de Hailey

Quand Pam et Art Blommesteijn ont appris qu’ils allaient avoir des jumeaux, ils se sont dit que leur vie tournait enfin au beau fixe. Ils ne s’inquiétaient pas du tout d’avoir des jumeaux. En fait, c’était un beau cadeau surprise. « Nous trouvions que tout cela était merveilleux, » dit Pam avec un beau sourire. Image des jumeaux

Après trois fausses-couches, ce couple espérait que cette grossesse allait vraiment leur apporter le bonheur. « C’est alors que nous avons reçu les résultats épouvantables de l’ultrason, » ajoute Pam. Les résultats de l’ultrason effectué à la 19e semaine indiquaient qu’une de leurs jumelles avait une hernie diaphragmatique congénitale. Hailey, comme ils allaient l’appeler, avait une malformation du diaphragme qui poussait ses organes de l’abdomen dans ses poumons.

Les médecins ont immédiatement transféré le dossier de Pam au Campus général de L’Hôpital d’Ottawa, où le personnel de la clinique des grossesses à haut risque allait la suivre. Pam et son mari ont rencontré les chirurgiens du CHEO, qui leur ont expliqué qu’ils devraient brancher Hailey à un ventilateur immédiatement après l’accouchement, puis l’opérer aussitôt que possible pour qu’elle survive.

Après avoir rencontré l’équipe du CHEO, le couple s’est senti rassuré; tout allait bien se dérouler après la naissance des jumelles. « Je savais que nous étions en bonnes mains, » dit Pam.

Pam avait lu dans un article que dans le monde entier, le taux de survie de ce type d’anomalie était de 50 pour cent. « Nous savions qu’elle risquait de ne pas survivre à l’accouchement, » ajoute‑t‑elle, « mais nous savions aussi qu’elle avait bien des chances de survivre ».

Pam admet que sa grossesse a été très difficile, mais elle en a joui à chaque instant. « J’ai adoré être enceinte, » raconte‑t‑elle. « J’étais profondément convaincue que c’était notre destin, surtout après les fausses couches. Je n’avais aucun contrôle sur les résultats, alors pourquoi m’énerver… »

Pour se préparer à l’accouchement des jumelles et à l’intervention chirurgicale de Hailey, Pam et Art ont décidé qu’ils emménageraient chez les parents de Pam après l’accouchement, dès qu’elle et Alexandra, la sœur jumelle de Hailey, recevraient leur congé de l’hôpital… non seulement parce qu’ils habitent près du CHEO et du Campus général de L’Hôpital d’Ottawa, mais « parce que je savais que mes parents nous aideraient à traverser cette épreuve, » explique Pam.

Le 3 novembre 2010, juste avant d’entrer dans sa 39e semaine de grossesse, Pam a accouché par césarienne de ses jumelles, Hailey et Alexandra. Les semaines suivantes ont été à la fois merveilleuses et extrêmement difficiles pour les nouveaux parents.

Hailey a été opérée cinq jours après sa naissance. Une équipe d’experts assistaient le chirurgien du CHEO, le Dr Marcos Bettolli pendant cette intervention qui allait sauver la vie de la petite fille.

Pam repense à leur séjour à l’Hôpital. Bien qu’elle se souvienne de cette période comme « d’un mirage agité par le manque de sommeil et le stress », elle et son mari sont extrêmement reconnaissants des soins que sa fille a reçus au CHEO. « C’était juste un vilain cauchemar, » dit Pam, « mais nous avons reçu énormément de soutien, surtout des infirmières de l’UNSI. Le CHEO a été excellent. »

Papa et maman sont maintenant très occupés, mais ils se concentrent sur l’avenir et sur la joie que leurs petites filles ont amenée dans leur vie.

Aujourd’hui, Hailey a un an. Elle n’arrête pas de sourire et de gazouiller. En début octobre 2011, elle a subi une chirurgie laparoscopique pour réparer une hernie hiatale paraoesophagienne. Elle a encore des problèmes de digestion, que l’équipe du CHEO surveille de près. Ses parents demeurent très optimistes; ils espèrent que le pire est passé.

Pam et Art s’entendent pour dire que des jumeaux donnent beaucoup de travail, mais « nos jumelles sont des bébés parfaits, » dit Pam. « Nous avons gagné la loterie des bébés en recevant ces deux enfants. » Les deux parents expliquent que leurs petites filles ont des personnalités très différentes. « Alex est mon éléphant dans un magasin de porcelaine, » dit Pam. « Hailey est Art en miniature, » ajoute‑t‑elle, en souriant à son mari. « Elle observe, elle étudie, et elle sait exactement ce qu’elle veut. »

Ces jours-ci, Hailey et sa sœur Alex passent leur temps à jouer, à découvrir et à grandir ensemble… et c’est exactement ce que veut l’équipe du CHEO.

Impliquez-vous
Liens rapides

Programmes et info santé
magnifying glass

abcefg hijklmnopqrst uvwxyz
 
Zoomed image Close