CHEO Logo
Decrease Text SizeIncrease Text SizeFacebookTwitterYoutubeInstagramLinkedIn

Banner

 

Nouvelles
30/4/2009
Le CHEO prend des mesures pour améliorer la prévention des infections
Ottawa – Le Centre hospitalier pour enfants de l’est ontarien a annoncé aujourd’hui une série de mesures pour mettre fin à une éclosion de Rotavirus sur une de ses unités de soins et renforcer davantage son programme de prévention et de contrôle des infections.

Le Rotavirus est la principale cause de diarrhée sévère chez les jeunes enfants. Pratiquement tous les enfants dans le monde sont infectés par ce virus au moins une fois avant l’âge de cinq ans. Toutefois, le virus peut entraîner une déshydratation rapide et sérieuse, particulièrement chez les enfants de santé fragile. Le Rotavirus est un organisme très difficile à contrôler puisqu’il peut survivre sur des surfaces jusqu’à 60 jours, et qu’un contact même minimal avec le virus peut causer une infection, ce qui le rend donc très contagieux.

Six nouveaux cas d’infection au rotavirus ont été identifiés sur une unité de soins qui a du faire face à plusieurs éclosions depuis janvier. Le Rotavirus pourrait aussi avoir contribué à la détérioration de la santé d’un jeune enfant à la santé déjà fragile décédé.

Nous sommes déterminés à assurer la sécurité de nos patients et nous mobilisons toutes les ressources disponibles pour mettre fin à la transmission du virus et prévenir d’autres éclosions.

Des mesures de contrôle strictes ont été mises en place et les protocoles de désinfection ont été renforcés. Nous avons fermé l’unité à toute nouvelle admission afin de procéder à un nettoyage et à une désinfection en profondeur de tous les espaces et de tous les appareils et instruments.

Les principaux responsables ont aussi discuté de mesures supplémentaires. L’accent sera mis sur les services de l’environnement, sur l’hygiène des mains pour le personnel, les médecins et les familles; sur les procédures, y compris le partage d’équipement; les politiques, par exemple l’utilisation des lits; et le design de l’unité, particulièrement les chambres à quatre lits.

Ces mesures s’ajoutent à d’autres récentes modifications à notre programme de prévention et de contrôle des infections. Malgré les mesures sérieuses de restriction budgétaire rendues nécessaires par le faible financement reçu cette année, le CHEO a récemment ajouté du personnel additionnel et commencé la mise en œuvre de plusieurs nouvelles initiatives, dont :
  • Consolidation d’une équipe spécialisée qui peut réagir immédiatement à toute éclosion;
  • Personnel d’entretien 24/7 aux Urgences, et mécanismes supplémentaires lors d’éclosions et durant la saison de la grippe; de plus, une autre personne a été ajoutée pour le nettoyage des jouets et des livres et la fréquence de nettoyage des salles de bain publiques a été augmentée;.
  • Augmentation du nombre de stations pour le lavage des mains, permettant au personnel d’avoir un accès plus direct aux produits nettoyants; la politique sur le lavage des mains a été modifiés et la formation du personnel augmentée;
  • De l’équipement additionnel a été commandé afin de réduire le partage de ces appareils ou instruments.
Selon le président-directeur général Michel Bilodeau, « le CHEO est un hôpital sécuritaire et nous faisons de grands efforts pour nous assurer que les patients reçoivent les soins les meilleurs et les plus sûrs. Mais, de façon évidente, ce n’est pas suffisant. Nous devons faire plus, et nous ferons plus. »

Le CHEO est heureux de participer au programme du gouvernement ontarien sur la divulgation d’indicateurs sur la sécurité des patients. Aujourd’hui, les hôpitaux ontariens ont commencé à faire rapport sur le niveau de conformité aux normes d’hygiène des mains. Nos résultats indiquent que le lavage a eu lieu dans 21 % des cas avant un contact avec le patient ou son environnement, et dans 43 % après le contact.

Selon M. Bilodeau, « le lavage des mains constitue une pratique de première importance pour réduire la propagation des infections. Même si le personnel sait qu’il faut se laver les mains de façon fréquente, notre taux de conformité est loin d’être satisfaisant. La divulgation des résultats au public est une mesure utile pour augmenter davantage la sécurité de nos soins. Et nous sommes absolument déterminés à faire mieux. »

Pour plus d’information, communiquer avec le :
Relations avec les médias, au 613-737-2343
Impliquez-vous


Logo d'Alliance pour la santé des enfants 

Améliore l’accès à des soins de santé coordonnés, continus et de grande qualité pour les enfants, les adolescents et leurs familles.

Liens rapides

Programmes et info santé
magnifying glass

Letter aLetter bLetter cLetter eLetter fLetter g Letter hLetter iLetter jLetter kLetter lLetter mLetter nLetter oLetter pLetter qLetter rLetter sLetter t Letter uLetter vLetter wLetter xLetter yLetter z
 
Zoomed image Close