CHEO Logo
Decrease Text SizeIncrease Text SizeFacebookTwitterYoutubeInstagramLinkedIn

Banner

 

Nouvelles
27/10/2009
Le CHEO met en œuvre les prochaines étapes de son plan de pandémie

Ottawa – Vu le volume important de patients venant au Service des urgences pour des symptômes de grippe, le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) met en vigueur les prochaines étapes de son Plan de pandémie : étendre son Service des urgences, réduire l’activité de certaines cliniques, redéployer certains membres du personnel à d’autres secteurs et introduire des restrictions temporaires pour les visites. De plus, le CHEO s’est entendu avec d’autres hôpitaux de la communauté pour que ces derniers accueillent les patients âgés de 16 ans et plus.

La semaine dernière, le CHEO a enregistré une augmentation de 49 % quant au nombre de patients se présentant au Service des urgences, par comparaison avec le volume normal pour cette période de l’année. Hier, on a enregistré le double des visites normales. Sur ce nombre, les deux-tiers des enfants présentaient des symptômes de grippe et ont dû être isolés des autres patients venant pour une urgence. Par conséquent, les temps d’attente ont augmenté et on a parfois manqué de sièges au Service des urgences.

Expansion de l’Urgence, redéploiement du personnel

Afin de mieux gérer le nombre élevé de patients, le CHEO procède à l’expansion physique du Service des urgences dans une clinique adjacente, pour créer davantage de locaux d’isolement pour les patients présentant des symptômes de grippe.

De plus, certaines cliniques du CHEO — à commencer par la Gastro-entérologie, la Respirologie et l’Endocrinologie — vont se limiter à fournir seulement des « services essentiels » pendant les quatre prochaines semaines. Le CHEO va surveiller les volumes de patients et les défis en matière de dotation pour déterminer si ceci devrait être étendu à d’autres cliniques par la suite.

« Cela signifie que les rendez-vous de cette clinique qui peuvent être repoussés à plus tard le seront. Mais nous respecterons les rendez-vous urgents » a déclaré la Dre Lindy Samson, chef des Maladies infectieuses et de la Planification pour la pandémie, au CHEO. « C’est malheureux pour les familles qui ont attendu pour avoir un rendez-vous dans ces cliniques, mais c’est une mesure nécessaire pour veiller à ce que nous puissions relever le défi de la grippe H1N1 et accueillir un nombre anormalement élevé de patients à l’Urgence, tout en fournissant le niveau nécessaire de soins. »

En diminuant l’activité dans ces trois cliniques, le CHEO sera en mesure de redéployer des médecins et des infirmières au Service des urgences, où des membres du personnel travaillent déjà ce mois-ci à de nombreux quarts supplémentaires pour faire face à l’augmentation de l’arrivée des patients. De plus, d’autres membres du personnel pourront être redéployés vers d’autres secteurs de l’Hôpital pour mieux soutenir la réponse à la pandémie au CHEO.

Si le nombre de patients venant à l’Urgence diminue au cours des prochaines semaines, le CHEO retournera à son niveau normal d’activité dans les cliniques. Sinon, le CHEO prévoit considérer ces cliniques comme offrant uniquement des services essentiels pendant les quatre prochaines semaines, puis réévaluera les prochaines étapes.

Les patients âgés de 16 ans et plus

Le Comité régional de planification hospitalière travaille pour relever le défi posé par la grippe H1N1 aux enfants et aux jeunes de notre communauté.

« Les parents de la communauté ayant des enfants normalement en bonne santé de 16 ans ou plus doivent savoir qu’ils ont une autre option », a déclaré Thomas Hayes, directeur de la Santé et Sécurité au travail de L’Hôpital d’Ottawa et président du Comité. « Au lieu d’aller au CHEO, nous recommandons aux adolescents de ce groupe d’âge de se rendre dans l’un des autres hôpitaux de la ville en cette période si achalandée. Ceux et celles qui ont un problème médical chronique sous-jacent devraient continuer de venir au CHEO. Ceci aidera le CHEO à traiter les patients plus jeunes et plus malades et contribuera à réduire les temps d’attente ».

Le groupe des hôpitaux régionaux continuera à collaborer pour s’adapter aux besoins changeants de la communauté.

De nouvelles restrictions temporaires introduites pour les visites

De plus, le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) demande la coopération de la collectivité pour réduire l’exposition de ses patients au virus de la grippe H1N1. Les visites seront limitées à deux (2) parents ou tuteurs afin de minimiser le danger d’exposition des patients les plus vulnérables de l’hôpital au virus de la grippe H1N1. Nous demandons ainsi aux frères et sœurs, aux membres de la famille et aux amis des patients hospitalisés de cesser leurs visites au CHEO pour l’instant.

Ces précautions entrent immédiatement en vigueur.

CHEO rappelle aux familles l'importance de garder les enfants en santé à la maison et de ne pas les emmener au Service des urgences du CHEO. Seul un (1) parent devrait accompagner un enfant malade ou blessé au Service des urgences. Cette mesure est en place afin de limiter la propagation des infections et de libérer la salle d’attente qui manque d’espace.

Tests pour la grippe H1N1

Le public devrait aussi savoir en général, que le CHEO ne fait plus de tests pour le H1N1, à moins que le patient ne soit admis à l’Hôpital.

Pour de plus amples informations :
Relations avec les médias, au 613-737-2343 
Impliquez-vous


Logo d'Alliance pour la santé des enfants 

Améliore l’accès à des soins de santé coordonnés, continus et de grande qualité pour les enfants, les adolescents et leurs familles.

Liens rapides

Programmes et info santé
magnifying glass

Letter aLetter bLetter cLetter eLetter fLetter g Letter hLetter iLetter jLetter kLetter lLetter mLetter nLetter oLetter pLetter qLetter rLetter sLetter t Letter uLetter vLetter wLetter xLetter yLetter z
 
Zoomed image Close