CHEO Logo
Decrease Text SizeIncrease Text SizeFacebookTwitterYoutubeInstagramLinkedIn

Banner

 

Nouvelles
17/5/2016
Le CHEO et le CTEO s’unissent pour créer un nouvel organisme

Fusion de deux chefs de file en vue d’améliorer les services de santé pour les enfants et les familles

Le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) et le Centre de traitement pour enfants d’Ottawa (CTEO) – les deux plus grands fournisseurs de soins pédiatriques spécialisés de la région – ont l'intention d'unir leurs forces pour créer un nouvel organisme.

«Nous traçons aujourd’hui une nouvelle voie vers l’avenir – la création d’un nouvel organisme qui sera plus fort pour les familles de cette collectivité» de dire Alex Munter, président-directeur général du CHEO.

Bien que les parents et familles n’hésitent pas à chanter les louanges des médecins et professionnels de la santé qui soignent leurs enfants, ils se plaignent souvent de la difficulté qu’ils éprouvent à s’y retrouver dans le système de santé, du temps qu’il faut pour qu’ils obtiennent l’aide dont ils ont besoin et des trop nombreuses lacunes.

«En tant que collectivité, il nous faut faire les choses autrement pour ces familles – investir et s’organiser différemment» explique Kathleen Stokely, présidente-directrice générale du CTEO. «Nous ne voulons pas de solutions temporaires. Nous voulons être proactifs et créer un système de santé consacré à 100 % aux besoins uniques des enfants et des adolescents, surtout ceux et celles qui ont besoin de services multiples entre différents fournisseurs de soins pour avoir les meilleurs résultats.»

La fusion a été décidée par les conseils d’administration des deux organismes suite à une réflexion approfondie menée par un groupe de travail conjoint composé de médecins, de membres de la collectivité et de parents. Plusieurs mois seront nécessaires à la finalisation des aspects juridiques de la création d’un nouvel organisme. Tout continuera comme d’habitude au CHEO et au CTEO jusqu’à ce moment-là.

Le nouvel organisme regroupera l’expertise unique et spécialisée qui se trouve à la fois au CHEO et au CTEO afin de fournir un seul «système de soins». Les enfants, les adolescents et les familles pourront bénéficier à l’avenir:

  • D’un accès aux services plus clair et plus facile
  • De soins plus intégrés et mieux coordonnés
  • D’une approche des soins et du développement plus holistique

Mindy McHardy, parent-conseillère qui faisait partie du groupe de travail, a fermement défendu l’idée de l’intégration. Son mari Geoff et elle se sont très largement appuyés sur les deux organismes tout au long de la vie de leur fils Connor. Le CTEO se consacrait au développement physique et mental de Connor et le CHEO se vouait à le garder en vie.

« Bien que l’aboutissement de la situation n’aurait pas été différente s’il n’y avait eu qu’un seul organisme, ma propre expérience, elle, aurait été différente» dit-elle. «La pression qui repose sur les épaules d’un parent qui doit composer avec deux organismes et le fait d’être essentiellement la colle qui tient le tout ensemble est accablant, surtout quand chaque aspect de la vie est un combat pour votre enfant.»

Jennifer Walker, une autre parent-conseillère au sein du groupe de travail se fait l’écho de ce message. «Mais ce n’est pas parce que nos enfants souffrent de maladies complexes qu’il faut que le système de santé le soit lui aussi. Bénéficier des services d’un seul organisme nous rapprochera assurément du rêve de tous les parents – avoir une seule porte, une seule histoire, un seul dossier médical.»

S’unir est une étape logique pour le CHEO et le CTEO, qui collaborent étroitement depuis des décennies et dont le personnel et les médecins vivent une vocation partagée: faire une différence dans la vie des enfants, des adolescents et des familles.

«Nous serons mieux en mesure de nous faire les champions des soins de santé pour tous les enfants de la région – en veillant à ce qu’ils demeurent une priorité dans l’environnement d’aujourd’hui aux prises avec des priorités qui se font concurrence auprès du gouvernement – et qui met l’accent sur la population vieillissante» indique Alex Munter. «Il en résultera un renforcement des capacités et des économies d’échelle. La fusion permettra aussi de faire un meilleur usage des ressources humaines spécialisées – et de faire résonner une voix plus forte sur les questions qui touchent les enfants, les adolescents et les familles.»

L’objectif est de réaliser la fusion d’ici à la fin de l’année. Il faudra pour ce faire des approbations réglementaires à commencer par le Réseau local d’intégration des services de santé, auquel on demandera d’approuver le plan cet été. Lors de la fusion, Alex Munter deviendra le PDG du nouvel organisme. On s’attend à ce que les deux organismes soient entièrement intégrés d’ici au 1er avril 2018. Entre temps, les parents et les familles, le personnel et les médecins ainsi que les partenaires communautaires seront consultés en vue de définir l’évolution du nouvel établissement et son modèle de prestation de services.

Depuis plus de 60 ans, le CTEO fournit des soins aux enfants et adolescents qui présentent des incapacités, y compris la paralysie cérébrale, des besoins complexes associés aux maladies congénitales, les retards de développement, les troubles du spectre autistique et les lésions cérébrales. Son équipe multidisciplinaire comporte des pédiatres spécialistes du développement, des psychologues, des ergothérapeutes, des physiothérapeutes et des orthophonistes – et fournit plus de 100 000 heures de service direct chaque année. Le CTEO a été choisi comme l’organisme qui dirigera la planification de services coordonnés pour ceux qui ont des besoins plus complexes dans la plupart de cette région dans le cadre de la Stratégie ontarienne pour les services en matière de besoins particuliers.

Le CHEO est l’un des rares hôpitaux pédiatriques autonomes au Canada et est financé par le Ministère de la Santé et des Soins de longue durée (MSSLD) et le Ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse (MSEJ. Faisant régulièrement l’objet d’appréciations très favorables de la part des utilisateurs de ses services et reconnu comme étant le meilleur employeur dans le domaine de la santé au Canada, le CHEO fournit des soins de qualité, mène des recherches innovantes et forme les professionnels de la santé de demain.

RENSEIGNEMENTS ET RESSOURCES SUPPLÉMENTAIRES

- 30 -

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec

Eva Schacherl
Gestionnaire des communications et stratège
CHEO
Cellulaire : 613-769-5553
eschacherl@cheo.on.ca

Médias sociaux du CHEO:
Facebook: www.facebook.com/CHEOkids
Twitter: @CHEOhospital
YouTube: www.youtube.com/user/CHEOvideos
Pinterest: www.pinterest.com/cheohospital

Impliquez-vous


Logo d'Alliance pour la santé des enfants 

Améliore l’accès à des soins de santé coordonnés, continus et de grande qualité pour les enfants, les adolescents et leurs familles.

Liens rapides

Programmes et info santé
magnifying glass

Letter aLetter bLetter cLetter eLetter fLetter g Letter hLetter iLetter jLetter kLetter lLetter mLetter nLetter oLetter pLetter qLetter rLetter sLetter t Letter uLetter vLetter wLetter xLetter yLetter z
 
Zoomed image Close