CHEO Logo
Decrease Text SizeIncrease Text SizeFacebookTwitterYoutubeInstagramLinkedIn

Banner

 

Nouvelles
20/10/2017
Le CHEO enregistre une hausse de 15 % du nombre de patients se présentant au Service des urgences

OTTAWA — 20 octobre 2017 — Le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) enregistre une hausse de 15 % du nombre de visites au Service des urgences en octobre comparativement à la même période l'an passé. Au cours de ces quelques dernières années, le Service des urgences du CHEO a également rapporté un accroissement continu du nombre total de visites aux Urgences du CHEO, et pourtant l’hôpital a réussi à garder le cap par rapport aux temps d’attente. Vu les volumes actuels, le CHEO demande aux familles qui se présentent aux Urgences de se préparer à des délais d'attente plus longs qu'à l'habitude ou d'explorer d'autres options de prise en charge des soins.

En septembre, 44 % de toutes les visites au Service des urgences ont été évaluées comme ne nécessitant pas un traitement d’urgence. Du fait que l’on voit les cas urgents en premier, les familles qui présentent un problème moins grave peuvent prévoir de longues attentes et des salles d’attente surpeuplées.

En plus de ces volumes plus élevés que la normale, le personnel de l'hôpital s'attend à ce que les délais d'attente pour les cas non urgents soient encore plus longs dans les prochaines semaines puisque le CHEO commence à utiliser son nouveau système de dossiers de santé numériques au Service des urgences. Le nouveau système procurera de nombreux bienfaits pour les soins et la sécurité des patients, mais à court terme, certaines tâches prendront un peu plus de temps à mesure que le personnel se familiarise avec le système.

« Nous savons qu'il est stressant et difficile pour les parents d'attendre pour des soins et de décider ce qu'il convient de faire quand leur enfant est malade », indique la Dre Gina Neto, Cheffe de la médecine d’urgence au CHEO. « Avant de se rendre aux Urgences et de potentiellement faire face à de longs délais d'attente en raison des volumes de patients plus élevés, nous encourageons les familles à consulter certaines des ressources Internet disponibles pour les aider à prendre leur décision. Il arrive souvent que le fournisseur de soins primaires de l’enfant soit le meilleur choix. »

Février et mars sont d’habitude les mois les plus achalandés aux Urgences du CHEO à cause des nombreux cas d’infections respiratoires et de maladies virales. Or, le volume de patients se présentant aux Urgences en octobre s'approche des volumes que l'on voit durant ces mois.

« La plupart des cas de fièvre et de toux chez des enfants en bonne santé et vaccinés sont de nature virale et peuvent être traités à la maison, par un médecin de famille ou dans une clinique », affirme la Dre Neto.

De nombreux troubles courants se soignent facilement à la maison ou au bureau d’un médecin de famille, comme :

  • Les cas de fièvre chez des enfants vaccinés et en bonne santé qui retournent à leurs jeux dès qu’on réduit la fièvre en leur administrant de l’ibuprofène ou de l’acétaminophène. (Une température de 38,5 °C ou plus est considérée comme une fièvre chez les nourrissons et les enfants de plus de 3 mois.)
  • Les problèmes respiratoires dus à une congestion nasale et à de la toux, à des symptômes ordinaires du rhume ou à de faibles symptômes d’asthme qu’une pompe élimine facilement.
  • Des vomissements et de la diarrhée qui se produisent moins de 3 ou 4 fois par jour, ou une diarrhée continue à la suite d’une grippe intestinale; ces troubles durent souvent environ deux semaines.

Bien que certaines procédures ne soient souvent effectuées que dans un hôpital (comme les points de suture, les plâtres et le traitement de traumatismes), bien d’autres tests et procédures sont effectués au bureau d’un médecin de famille, dans une clinique ou au laboratoire médical du quartier. De nombreuses familles pensent que leur médecin de famille ne sera pas disponible en cas de trouble grave, mais plusieurs bureaux de médecin donnent des rendez vous la même journée ou après les heures de fermeture ou encore offrent des conseils par téléphone à leurs patients.

Tout comme Santé publique Ottawa, le CHEO encourage également les résidents à se préparer pour la saison de la grippe en se faisant vacciner contre la grippe. Apprenez-en plus sur la grippe et les vaccins à etreparentaottawa.ca.

Les sites Web du CHEO, de la Société canadienne de pédiatrie et de Santé publique Ottawa offrent des renseignements qui peuvent aider les parents à déterminer si le problème de leur enfant et de leur adolescent exige qu’ils se déplacent jusqu’au Service des urgences :

Voici quelques ressources qui pourront aider les parents à trouver une clinique sans rendez-vous ou un médecin de famille :

  • Cliniques sans rendez-vous en Ontario : appelez le 211 ou visitez 211ontario.ca.
  • Cliniques sans rendez-vous au Québec : appelez Info-Santé (811) ou le CLSC de votre quartier.
  • Pour trouver un médecin de famille en Ontario : appelez consultez Accès Soins ou appelez 1-800-445-1822.
  • Pour trouver un médecin de famille au Québec : demandez au CLSC de votre quartier, appelez Info-Santé (811) ou inscrivez vous au guichet d’accès à un médecin de famille

-30-

Personne-ressource pour les médias

Paddy Moore,Relations avec les médias, CHEO – CTEO
c. 613 769-5553
pmoore@cheo.on.ca

Quelques mots sur le CHEO – CTEO

Le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario-Centre de traitement pour enfants d’Ottawa (CHEO-CTEO) est le fournisseur principal de services pédiatriques spécialisés dans la capitale du Canada. Chaque année, les programmes du CHEO aident plus de 500 000 enfants et adolescents dans l’Est de l’Ontario, l’Ouest du Québec, le Nunavut et certaines régions du Nord de l’Ontario. Hôpital universitaire et de recherche de renommée mondiale, le CHEO a changé de jeunes vies dans notre collectivité, pendant plus de 40 ans, et nos innovations changent de jeunes vies dans le monde entier. Pendant plus de 65 ans, le CTEO a fourni des soins spécialisés aux enfants et adolescents qui présentent des incapacités y compris la paralysie cérébrale, les besoins complexes liés à des maladies congénitales, les retards de développement, les troubles du spectre autistique et lésions cérébrales. Les deux organismes auparavant séparés ont récemment uni leurs forces et sont devenus un seul organisme, plus forts ensemble pour les enfants et les familles.

Impliquez-vous
image decoratif

Promotion des intérêts

Vous aussi pouvez aider!

image decoratif

Je contribue

Les façons de contribuer 

image decoratif

Je partage

Partagez votre histoire!

Liens rapides

Programmes et info santé
magnifying glass

Letter aLetter bLetter cLetter eLetter fLetter g Letter hLetter iLetter jLetter kLetter lLetter mLetter nLetter oLetter pLetter qLetter rLetter sLetter t Letter uLetter vLetter wLetter xLetter yLetter z
 
Zoomed image Close