CHEO Logo
Decrease Text SizeIncrease Text SizeFacebookTwitterYoutubeInstagramLinkedIn

Banner
 

La chirurgie

Préparation pour une intervention chirurgicale

Liste de verification
Evaluations
Consentement
En apprendre plus sur l’opération
Parler de l’opération
Outils pour aider votre enfant ou adolescent à gérer son opération
Les adolescents
Confirmation de l’heure de l’opération

Evaluations 

Avant que votre enfant ne se fasse opérer, vous devrez remplir un questionnaire sur ses antécédents médicaux. Votre enfant devra peut être voir un anesthésiologiste à la clinique de pré-évaluation avant de passer en chirurgie. Cela dépendra de ses antécédents médicaux et du type d’intervention qu’il doit subir.

Évaluation par téléphone

Il n’est pas toujours nécessaire que votre enfant vienne à la clinique de pré-évaluation s’il est en bonne santé et s’il ne subit qu’une mineure opération. Dans un tel cas, une infirmière vous appellera quelques semaines avant pour :

  • Passer à travers du questionnaire que vous aurez rempli;
  • Vous demander quels médicaments votre enfant prend;
  • Vous demander s’il a des allergies;
  • Vous dire à quoi vous devrez vous attendre le jour de l’intervention;
  • Répondre à toutes les questions que vous pourriez avoir.

Clinique de pré-évaluation

Si votre enfant doit voir un anesthésiologiste, on vous donnera un rendez vous environ 2 semaines avant son opération. Cette clinique se trouve à C3, au rez-de-chaussée du CHEO. Veuillez donner votre nom à la réception quand vous arrivez. Nous offrons nos services en français et en anglais. Si vous parlez une autre langue, nous pourrons vous fournir un service d’interprète, mais il faudra que le bureau de votre médecin nous appelle à l’avance pour que nous puissions organiser cela.

Que devrez-vous apporter à la clinique?

  • La plus récente carte-santé de votre enfant;
  • Une preuve de résidence (comme votre permis de conduire);
  • Les renseignements sur votre assurance médicale (s’il y a lieu);
  • Le dossier d’immunisation de votre enfant;
  • Une liste des médicaments, des remèdes homéopathiques ou à base de plantes médicinales et des compléments alimentaires que votre enfant prend.

Comment cette consultation se déroulera-t-elle?

D’abord, vous verrez l’infirmière :

  • Elle vous posera des questions sur la santé de votre enfant.
  • Elle prendra son poids.
  • Elle vérifiera son rythme cardiaque, sa pression sanguine et sa saturation en oxygène.
  • Elle vous dira à quoi vous attendre le jour de l’intervention.

L’anesthésiologiste :

Examinera votre enfant et vous expliquera ce qui se passera dans la salle d’opération;

  • Expliquera comment votre enfant s’endormira et quels médicaments on lui administrera pour qu’il se sente confortable;
  • Vous dira si vous devrez donner un médicament à votre enfant pour le calmer avant l’intervention.

Le médecin que vous verrez à la clinique de pré-évaluation ne sera peut être pas le même que l'anesthésiologiste qui sera là le jour de la chiurgie. Les médecins décideront peut-être d’administrer à votre enfant des tests, comme des tests sanguins ou des rayons X, avant son opération. Nous vous remettrons les formulaires de réquisition pour ces tests, à votre rendez-vous à la clinique de pré-évaluation. Si votre enfant doit subir des tests, votre visite au CHEO durera plus longtemps. Lors de votre visite, il est possible qu’un coordonnateur de recherche discute avec vous de la recherche effectuée dans le domaine de la chirurgie.

Consentement à l’opération

Il est important que vous compreniez les risques et les bienfaits associés à l’opération que votre enfant ou votre adolescent va subir de façon à nous donner votre consentement éclairé.

Avant de signer le consentement à l’opération, le médecin vous expliquera :

  • En quoi consiste l’opération;
  • Pourquoi l’opération est nécessaire;
  • De quelle façon l’opération va aider votre enfant (bienfaits);
  • Quels sont les problèmes qui pourraient survenir (risques);
  • Les autres options envisageables pour traiter le problème.

En apprendre plus sur l’opération

Le fait de bien comprendre ce qui va se passer vous aidera à mieux
accompagner votre enfant ou adolescent.

Demandez à votre médecin de vous fournir des documents d’information.Demandez au personnel de notre bibliothèque de ressources familiales de vous aider dans vos recherches (voir la dernière page
de la présente brochure).

Parler de l’anesthésie
(S’endormir pour l’opération)

image decoratif

 

Il est important de préparer votre enfant ou votre adolescent à l’anesthésie.
Expliquez-lui les éléments suivants :

  • On lui donnera un médicament pour l’aider à s’endormir profondément avant l’opération;
  • Ce médicament sera administré soit en respirant dans un masque ou à l’aide d’une intraveineuse, ou IV (un petit tube souple placé dans une veine de la main ou du bras). Nous utilisons parfois une crème pour engourdir la peau avant l’insertion de l’IV;
  • Votre enfant sera profondément endormi pendant l’opération, mais les médecins et les infirmières veilleront sur lui sans arrêt.
  • Votre enfant ne sentira, ne verra et n’entendra absolument rien pendant l’opération.

Parler de l’opération

Le fait de savoir comment se déroulera la journée de l’opération aidera votre enfant ou votre adolescent à bien gérer les événements.

Assurez-vous de :

  • Dire la vérité sur ce qui va se passer, car cela aidera votre enfant ou votre adolescent à vous faire confiance ainsi qu’à faire confiance au personnel de l’hôpital. La vérité est souvent moins effrayante que ce que les enfants imaginent;
  • Posez des questions pour savoir ce que votre enfant a compris. C’est une bonne façon de découvrir ce qu’il pense et d’éviter les malentendus.Les directives qui suivent sont adaptées en fonction de l’âge de votre enfant ou de votre adolescent; elles vous aideront à le préparer à son opération.

Bébés (moins de 12 mois)

Votre bébé sera rassuré par les objets et les personnes qui lui sont familiers. Apportez des objets réconfortants comme sa suce, ses jouets préférés, sa couverture ou sa doudou. Après l’opération, les bébés qui ne sont pas nourris au sein boiront plus volontiers s’ils ont leur biberon ou leur gobelet habituel, c’est pourquoi nous vous conseillons d’apporter ces articles (vides) pour les utiliser après l’opération. Informez l’équipe chirurgicale des réactions que pourrait avoir votre bébé quand il est séparé de vous.

Jeunes enfants (de 1 à 3 ans) image decoratif

Préparez votre enfant la veille de l’opération en lui donnant des explications simples. Par exemple,
« Nous irons à l’hôpital demain pour que le médecin répare la petite bosse que tu as sur le ventre ». Laissez votre enfant prendre un peu d’initiative en lui offrant certains choix: « Quel jouet aimerais-tu apporter avec toi? », « Veux-tu apporter le gobelet rouge ou le bleu? ».

Les jeunes enfants réagissent parfois au changement de routine. Le jour de l’opération, vous pouvez aider votre enfant en :

  • Le prenant dans vos bras et en le berçant;
  • Lui parlant doucement et calmement;
  • Le distrayant à l’aide de jouets ou de livres;Lui expliquant un peu à l’avance ce qui se passera ensuite (« L’infirmière va prendre ta température maintenant, tu dois essayer de ne pas bouger »);
  • Lui expliquant que l’équipe chirurgicale est là pour l’aider à aller mieux.

Enfants d’âge préscolaire (de 3 à 6 ans)

Les enfants d’âge préscolaire ne comprennent pas toujours très bien à quoi sert l’opération; certains enfants croient qu’il s’agit d’une punition.

Vous pouvez aider votre enfant en :

  • Discutant de l’opération avec lui calmement et d’une façon détendue 2 ou 3 jours avant celle-ci;
  • Lui expliquant que l’hôpital est un endroit sûr où le personnel est là pour veiller sur lui;
  • Utilisant des jouets pour l’aider à comprendre le déroulement de l’opération (trousse de médecin pour enfant ou livres sur le sujet);
  • Évitant de l’« acheter » (promettre un jouet) ou de le menacer.

Par exemple : « Jeudi, nous allons au CHEO; le médecin va placer des petits tubes dans tes oreilles pour que tu arrêtes d’avoir toutes ces infections. On va te donner un médicament pour t’endormir très profondément, comme ça le médecin pourra te mettre les petits tubes sans que tu ne t’en rendes compte. Après, tu te réveilleras dans une salle où les infirmières s’occuperont de toi et puis, pas longtemps après, nous te rejoindrons là-bas ».

Enfants d’âge scolaire

Les enfants d’âge scolaire ont des notions de base sur le fonctionnement de leur corps. Essayez de préparer votre enfant à son opération au moins une semaine à l’avance. Il lui faut un peu de temps pour pouvoir poser des questions et exprimer ses sentiments.

Vous pouvez l’aider en :

  • L’encourageant à poser des questions et à exprimer ses sentiments. Il est normal qu’il soit fâché ou qu’il ait peur;
  • Lui expliquant à quoi servent les points de suture ou les pansements qu’il aura après l’opération;
  • Évitant de l’« acheter » ou de le menacer.

Adolescents (de 12 à 18 ans)

Les adolescents sont plus indépendants et participent davantage à leurs soins de santé. Il se peut qu’ils demandent des explications plus détaillées. Ils sont souvent préoccupés par les questions d’intimité. Vous pouvez aider votre jeune en :

  • Étant honnête – votre adolescent a le droit de tout savoir sur ce qui va se passer;
  • Encourageant votre adolescent à poser des questions directement à vous ou au personnel hospitalier. Le fait de noter à l’avance les questions qu’il souhaite poser au médecin ou à l’infirmière pourrait lui être utile;
  • Laissant votre enfant discuter seul avec le médecin ou l’infirmière;
  • Rappelant à votre adolescent qu’il est normal de ressentir de la colère ou de l’inquiétude.
    image decoratif

Confirmation de l’heure de l’opération

Nous vous téléphonerons 1 ou 2 jours avant l’opération pour confirmer votre heure d’arrivée au CHEO. Si vous n’avez pas reçu d’appel à 20 h la veille de l’opération de votre enfant, veuillez communiquer avec le Bureau des admissions du CHEO au 613 737-7600, poste 2310, avant 23 h.

Que dois-je faire si mon enfant ou adolescent est (ou a été) malade avant son opération?

Téléphonez au bureau de votre chirurgien si votre enfant a été en contact avec une des maladies suivantes dans les 3 semaines avant son opération :

  • Rougeole, oreillons ou varicelle;
  • Coqueluche;
  • Scarlatine;
  • Tuberculose.

Téléphonez au bureau de votre chirurgien si votre enfant se trouve dans un des cas suivants :

  • Rhume ou toux grasse (et qu’il a peu d’appétit ou se sent très fatigué);
  • Respiration sifflante;
  • Fièvre;
  • Vomissements ou diarrhées;
  • Maladie contagieuse (conjonctivite, varicelle, oreillons, rougeole, tuberculose, coqueluche ou scarlatine) téléphonez à votre chirurgien le plus rapidement possible.

Entre 16 h et 23 h la veille de l’opération (ou si vous n’arrivez pas à joindre votre chirurgien) :

Communiquez avec le Bureau des admissions au 613 737-7600, poste 2310, pour prévenir l’hôpital que votre enfant ou votre adolescent est malade.

L’opération sera reportée si votre enfant présente une des maladies mentionnées ci-dessus. Si votre enfant est enrhumé, mais qu’il n’a pas de fièvre, nous vous demanderons peut-être de vous présenter à l’Unité de chirurgie de jour dans la matinée pour évaluer son état.

Après 23 h la veille de l’opération :

Composez le 613 737-2346 (Chirurgie de jour) et laissez un message. Assurez-vous de mentionner le nom de votre enfant, la date de l’opération, le nom du chirurgien et la maladie (par exemple, un rhume ou de la fièvre).

Impliquez-vous
Liens rapides

Programmes et info santé
magnifying glass

Letter aLetter bLetter cLetter eLetter fLetter g Letter hLetter iLetter jLetter kLetter lLetter mLetter nLetter oLetter pLetter qLetter rLetter sLetter t Letter uLetter vLetter wLetter xLetter yLetter z
 
Zoomed image Close